twitterfacebookgoogledribbblepinterestmyspacetumblrvimeoyoutubebehancegithubflickrforrstrssmail

Pourquoi trouve-t-on les mêmes courtiers d’un pays à l’autre ?

  • Posted On: 23rd mai 2016
  • By:
Pourquoi trouve-t-on les mêmes courtiers d’un pays à l’autre ?

Nous abordons une question pas si innocente que ça sur le marché du trading en ligne en Europe. Nous avons remarqué qu’a l’exception de quelques courtiers spécialisés sur un territoire, nous retrouvons les mêmes brokers en bonne place dans tous les pays européens. Alors ces classements sont-ils vraiment des gages de qualité ?

Une directive pour tous

Un courtier doit pouvoir remplir les exigences demandées par les règles établies en Europe pour pouvoir exercer en toute légalité. Ainsi la MIFID a pour objectif d’établir un cadre dans le cadre d’activité financière et notamment le trading. Ainsi la MIFID est appliquée par le super régulateur européen qui chapeaute les régulateurs nationaux. Donc si vous avez la régulation Chypriote (la plus répandu dans le trading en ligne) cela veut dire que vous respectez l’ensemble des règles établies par la MIFID et que vous pouvez exercer en tant que courtier dans  toute l’europe avec une licence d’exploitation. Ainsi il n’est pas surprenant de retrouver en bonne place 24option sur le site espagnol www.binarias.info en espagne ou encore en Allemagne et dans notre pays.

Une protection pas toujours égale

Lorsqu’un broker ne respecte pas les règles de la MIFID il s’expose à de fortes amendes et surtout une mauvaise presse auprès des internautes. Nous parlions avant de sanctions, mais ces organismes de contrôles n’ont pas pour rôle de régler les litiges avec le courtier. Ainsi l’AMF en France ne sera pas le bon interlocuteur, mais il reste indispensable de prévenir l’organisme des mauvaises pratiques.

cnmv

L’ACPR Banque de France est l’Autorité qui peut vous représentez en cas de litige en France, mais pour cela, vous devez vous assurez que votre broker et bien enregistré dans le registre des agents financiers ou Regafi sous le nom de sa société mère. La commission nationale du marché des valeurs mobilières d’Espagne (CNMV) est l’autorité de contrôle Espagnol tout comme l’AMF, elle n’a pas pour rôle de régler les conflits entre particuliers et brokers mais agit pour contrer les brokers escrocs et assure les bonnes pratiques des sociétés financières en Espagne.

Le marché français est plus contrôlé que le marché espagnol alors que le marché allemand est plus en confiance avec les outils financiers. 3 façons différentes de voir le trading en ligne et qui fait ressortir le caractères unique de chaque nation européenne et pourtant… Nous retrouvons quasiment les mêmes courtiers alors que « l’offre légale » se démocratise.

Written by Pierre